Téléphone Service-Client : 04.42.27.02.35
0
Votre panier est vide !

La famille des thés Pu erh

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Écrit par Bruno Jean jeudi, 04 juin 2020 16:18;
La famille des thés Pu erh Bruno Jean

Le thé Puerh est une grande famille de thés cultivés depuis plusieurs milliers d'années dans les montagnes du Yunnan, au sud de la Chine.

 C'est la ville de Pu Erh, anciennement Simao, située au sud du Yunnan, qui a donné son nom à ce type de thé. Cette ville fut longtemps un important lieu d'échange sur l'ancienne route du thé qui reliait le Yunnan au Tibet. Le thé produit dans la région était compressé en briques, galettes ou nids pour pouvoir être plus facilement transporté par les caravanes jusqu'au Tibet. Aujourd'hui on peut aisément trouver du thé Pu Erh en vrac ou bien sous sa forme traditionnelle compressée en forme de galettes, briques ou nids. Le Tuocha est un Pu Erh en forme de nid, bingcha c'est la galette et la brique s'appelle zhuancha.

Depuis quelques années ce thé fait l'objet d'un engouement particulier en occident du fait des vertus que l'on accorde à sa consommation régulière: on lui attribue des bienfaits sur la digestion, l'assimilation des graisses et la baisse du taux de cholestérol, il serait un puissant antioxydant et détoxifiant.

Autre singularité du thé Pu Erh, c'est un des rares thés qui se bonifient avec le temps par un processus de fermentation.

Deux types de thés pu erh :

Les Pu Erh verts appelés aussi Pu erh brut, cru ou shengcha.

 Il s'agit de thés jeunes tel qu'il est consommé depuis plusieurs siècles au Yunnan et dans les régions limitrophes, Laos, Thaïlande, Birmanie. Le shengcha se rapproche plus des thés verts que des thés Pu Erh sombres que nous avons l'habitude de rencontrer sous l'appellation Pu erh, c'est assez récemment que ces Pu erh verts ont été fabriqués pour les amateurs de thé aux quatre coins du monde. Ils se distinguent cependant des thés verts par une légère oxydation, plus ou moins prononcée, ainsi qu'une fermentation naturelle plus ou moins marquée (en fonction principalement de leur âge) ainsi que par la possibilité de les conserver pour affiner leur maturité.

Ce sont des thés que l'on peut très bien consommer rapidement, on apprécie leur liqueur claire jaune ou orangée qui développe des arômes frais et végétaux. Les Pu erh verts proposent une palette gustative très variée. On pourra découvrir des arômes de fleur, fruit mûr, miel, épices, artichaud etc...

Les Pu erh verts sont très riches en antioxydants.

 

 

Les Pu erh fermentés appelés aussi shucha ou Pu erh cuit.

 Le shucha est un Pu erh sombre aux feuilles de couleur marron foncé allant presque jusqu'au noir. Après la récolte les feuilles sont placées en gros tas de 60 cm de haut, aspergées d'eau et recouverte d'une bâche pendant quelques semaines. Privées d’air ambiant et sous l’effet de la chaleur et de l’humidité, les feuilles de thé subissent les effets de micro-organismes qui se développent et laissent apparaître des sortes de moisissures. C'est une technique de fermentation artificielle des feuilles de thé. Autrefois en Chine du sud, principalement à Hong Kong , on laissait les feuilles de thé Pu erh fermenter de longues années. La méthode de fermentation rapide a pour but d'imiter les affinages ancestraux de Hong Kong de manière rapide et contrôlée. On obtient des thés très ronds, doux et sans amertume et quasiment sans astringence. Ils développent une liqueur d'un sombre profond et des arômes boisés, aux notes de fruit sec, avec des touches de sous bois, champignons, mousse, parfois de réglisse. Les Pu erh fermentés permettent un grand nombre d'infusions successives.

On pourra découvrir également une grande variété au sein de la famille de shucha, petites feuilles ou grandes feuilles, terroir d'origine, maîtrise de la technique de fermentation...

La spécificité de thé Pu erh est à l’origine d’un phénomène exceptionnel dans le domaine du thé, celui des collectionneurs de thés anciens au même titre que les collectionneurs de grands crus de vin. Les véritables Pu erh anciens millésimés peuvent atteindre des sommets aux ventes aux enchères.

Nous importons directement de Chine une variété de thés Pu Erh sélectionnés sur place par notre contact et expert français au Yunnan.

A découvrir sur ce lien

 

 

 

Éléments similaires (par tag)

Plus dans cette catégorie : « Choisir son zafu

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.