Téléphone Service-Client : 04.42.27.02.35
0
Votre panier est vide !

Commentaires

Derniers Articles

Diwali, la fête des lumières.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Écrit par Bruno Jean jeudi, 08 novembre 2018 22:10;
Publié dans Carnet de voyages;
Diwali Diwali Himalaya

Diwali, la fête des lumières est sans doute le fête traditionnelle la plus populaire en Inde et au Népal.

Les festivités durent cinq jours, dont le troisième, le plus important (« Bari Divali », « la grande Divali »), est consacré à la déesse Lakshmi, les quatre autres étant associés à différentes légendes et traditions. Divali célèbre également Ganesh, le dieu à tête d'éléphant, fils de Shiva et de Parvati, qui écarte les obstacles.

Pour Bari Diwali les magasins sont nettoyés, parfois repeints, car Laksmi est attendue. Les « rangoli », décorations dessinées sur le sol avec de la farine de riz, des feuilles de manguier et des guirlandes de soucis, s’associent aux lampes à huile pour accueillir et indiquer le chemin à la déesse qui visitera chaque boutique, chaque maison, et apportera la prospérité. Ce jour là on reste chez soi, une porte fermée serait de très mauvais augure car la divinité ne pourrait pas entrer.

Enfin, le cinquième jour ou Bhai Duj (ou encore Bhai Tika), est dédié à l'amour fraternel, c’est l’occasion d’offrandes et gestes rituels de bénédiction (tika) entre frères et sœurs.

Les échanges de cadeaux sont aussi de mise, Divali apparaît comme l'équivalent indien du Noël chez les chrétiens. Chacun s'efforce d'offrir objet ou friandise, témoignant de l'atmosphère chaleureuse et joyeuse qui caractérise la fête.

Divali, la fête des lumières, serait incomplète sans feux d'artifices et pétards. Les Indiens dans leur exubérance s'en donnent à coeur joie, ce qui évidemment génère une énorme pollution. Les autorités essaient par tous les moyens d’en limiter l’utilisation, sans vraiment de résultats probants. Au Népal l'ambiance est plus calme, seules les lumières sont autorisées.

Au Népal comme en Inde, voyager pendant Diwali (appelée Tihar au Népal), laisse le souvenir d'une belle fête, joyeuse et chaleureuse.

Éléments similaires (par tag)

Plus dans cette catégorie : « Retour sur l'île des Dieux

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.